NEWS


Victoire fleuve à domicile contre Piamont

13 septembre 2020

Le FC La Tour/Le Pâquier tient sa 1ère victoire de la saison, et quelle victoire ! Pour le 2ème match à domicile, contre le FC Piamont qui avait été vaincu à l'extérieur lors du dernier match 2019 avant le confinement, les joueurs locaux se sont imposés 8-2 (2-1).

vs Piamont

Le totomat ne fonctionnait pas, mais il aurait eu fière allure...

Par une superbe matinée de septembre, en ce jour de Bénichon dans la plupart des villages (non gruériens) du canton, le FC La Tour/Le Pâquier rencontrait une équipe de Piamont dans un duel des mal classés à ne pas perdre. Sur une belle ouverture, Loïc Chatagny a ouvert le score après une dizaine de minutes de jeu.  L'égalisation de Piamont est survenu dès la 22ème minute. Lorsque Loïc Chatagny -qui s'avèrera comme l'homme du match- poussa un peu trop son ballon à la 30ème minute et qu'il a mis le pied contre le gardien, l'arbitre lui donna logiquement un carton jaune ... foncé. Si ce même carton avait été rouge, la tournure du match aurait été certainement différente.

Car Loïc a encore marqué, juste avant la mi-temps, pour donner un but d'avance aux Tourains, comme d'ailleurs au retour des vestiaires, pour un troisième goal personnel, le 4ème en deux matchs. Son frère Simon a marqué le 4ème but à la 50ème minute et les Tourains ont encaissé deux minutes plus tard le 2ème but.

Ce n'était que le dernier feu de paille des joueurs de Piamont, totalement spectateurs durant le reste de la 2ème mi-temps, sans envie et sans rebellion. Ceci est aussi à mettre à l'actif des joueurs locaux, qui ont enfilé encore 4 buts, dont deux de Baptiste Maillard, une nouvelle fois très combatif. Fait rare, les joueurs adverses ont changé de gardien après le 5ème but, ce qui se voit habituellement plutôt au hockey sur glace.

Cette victoire fleuve fait du bien et permet aux Tourains de s'extirper un peu de la zone dangereuse du classement, avant d'aller affronter le leader La Sarraz-Eclépens à l'extérieur le week-end prochain.

Mauvaise note en revanche pour Micael Da Silva. Entré en jeu à une quinzaine de minutes de la fin au maximum, il a réussi à écoper de deux cartons jaunes en dix minutes et s'est fait donc expulser.